Votre devis Mutuelle Senior rapide et gratuit

Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.

Recuperat’ion des points de permis de conduire de la moto


En cas d’infraction de la loi, et en déshonorant le code de la route, le motard se trouve pénalisé par de maintes moyens, entre outre, la soustraction des points sur le permis, le nombre des points soustraits varie en fonction de la gravité de l’infraction dont le délai y est dépendamment lié.

En partant de la situation initiale, la loi alimente le permis de conduire du motard par un nombre de 6 points, le solde passera à 12 points si et seulement si le motard se montre prudent sur la route, et ne commet d’infraction à la loi, pendant une durée de 3 ans, pour les motards bénéficiant de la conduite accompagnée, la durée sera de 2 ans.

En cas de petites infractions, qui ne font perdre au motard qu’un seul point…il sera réalimenté automatiquement après l’écoulement d’une durée de 6 mois de la bonne conduite à l’épreuve. A commettre une autre infraction, le point ne pourra être récupéré qu’au bout de 2 ans.

En cas d’infractions moyennes, il faudra attendre l’écoulement de 2 années entières, puisqu’il y a un nombre important de points qui a été prélevé, à noter que si le motard commet d’autres infractions, les 2 années seront à compter à partir du paiement de la dernière amende ou de la date de la dernière condamnation.

En cas de graves infractions, les points seront perdus et ne pourront être restitués qu’au bout de 3 ans sous réserve d’une bonne conduite, faute de quoi, la durée sera reconduite pour 3 années supplémentaires.

Assurance auto suite annulation de permis



Assurance santé seniors : troubles auditifs

Les statistiques et recensements récemment menés ont démontrés la progression du nombre des cas de surdité, en tant que fonction croissante de l’âge, les chiffres témoignent d’une hausse de 6% entre 15 et 24 ans, à plus de 65% après avoir atteint les 65 ans.

Des chiffres inquiétants touchant surtout à la population sénior, qui reste la première cible à subir les méfaits nuisibles de ces troubles auditifs. Ce malheur capable de faire basculer l’existence des gens dans la souffrance et l’accablement.

En outre, il est indispensable de mettre les choses en perspective ayant les coudées franches, en souscrivant à des mutuelles santé dédiées aux seniors proposant une couverture large, à noter que la sécurité sociale accorde une prise en charge ne dépassant pas 65% du montant réglé lorsqu’il s’agit des appareils auditifs

La mutuelle santé dédiée à la population sénior, fait bénéficier à cette dernière une couverture personnalisée et une prise en charge de tous les frais engagés en cas de troubles auditifs tels que les examens et tests pour faire le point sur l’état de santé auditif, ainsi que les frais relatifs à l’appareillage dont les couts reviennent beaucoup trop cher et vont au-delà de la capacité financière des patients, à savoir : des prix qui sont compris dans l’intervalle de 900 à 1400 Euros.